PARTAGER

Le Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) a animé une conférence de presse ce mercredi 27 juin 2018 à Ouagadougou. Après avoir annoncé la tenue en début juillet d’un forum national sur la protection sociale, il a dressé le bilan de la mise en œuvre de ses actions.

Un forum national impliquant les acteurs de la protection sociale se tiendra du 03 au 05 juillet 2018 à Ouagadougou. Il aura pour thème: « la protection sociale comme un moyen sûr d’éradiquer la pauvreté: constats, défis et perspectives dans l’atteinte des objectifs du PNDES en vue de la réalisation de l’agenda 2030″. C’est l’annonce faite par le Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) lors d’une rencontre avec la presse. Ainsi à travers des panels et des débats les participants se pencheront sur la problématique de la protection sociale au Burkina à travers.

Pour Ouédraogo Roukiattou, chargée de communication et de plaidoyer du SPONG, les Etats sont en train de renforcer leurs engagements pour l’internalisation et la prise de mesures pour réaliser les Objectifs de Développement Durable (ODD). La société civile a un rôle à jouer afin de les inciter à respecter leurs promesses d’où la tenue de ce forum. Et il est donc nécessaire d’impliquer tous les acteurs dans la réflexion relative aux grands enjeux et défis de la protection sociale au Burkina en lien avec les engagements nationaux et internationaux pour l’éradication de la pauvreté d’ici à 2030.

Grabriel Compaoré

Pour Gabriel Compaoré facilitateur du SPONG, au Burkina, 40.1% de la population vit en dessous du seuil de la pauvreté et moins de 40% des pauvres ont accès aux services sociaux de base. Chez les couches vulnérables, notamment les femmes et les enfants, la situation est plus criarde. Le gouvernement ayant pris des mesures face à cette situation dramatique, pour améliorer les conditions de vie de la population, il faut des accompagnants. C’est pourquoi les ONGs et Associations de développement œuvrent aux côtés de l’Etat au quotidien à la protection sociale des populations démunies.

Les conférenciers ont du reste jugé satisfaisant leurs actions en faveur de la protection  sociale. Les expertises diverses du SPONG et sa proximité avec les communautés à travers les ONGs et les Associations de développement font d’eux des acteurs incontournables. Ainsi le SPONG s’est dit satisfait de  l’accomplissent du travail de ses partenaires sur le terrain en même temps qu’elles sont de véritables acteurs de veille, de plaidoyer pour des politiques publiques équitables et adaptées aux préoccupations de tous, en particulier des pauvres et des plus vulnérables.

Y. Alain Didier Compaoré

 

Laisser un commentaire