PARTAGER

Mathias Tankoano a été élu président du Conseil supérieur de la communication (CSC) ce vendredi 20 juillet 2018 à Ouagadougou.  Le magistrat a été désigné par consensus par le collège des 9 conseillers nommés le 4 juillet 2018 en Conseil des ministres. Il prend, pour 5 ans, les rênes de l’instance de régulation de la communication du Burkina Faso.

Mathias Tankoano a été désigné après le désistement de Victor Sanou qui était aussi candidat à la présidence du CSC.

Le magistrat Mathias Tankoano est par ailleurs conseiller spécial du Président du Faso. Il succède à Désiré Comboïbo (intérimaire de Nathalie Somé).

Azize Bamogo a été élu Vice-président.

Composition du collège des conseillers du CSC

Au titre de la Présidence du Faso :

  • Monsieur Victor SANOU, Juriste, communicateur ;
  • Monsieur Alexis KONKOBO, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication ;
  • Madame Jeanne COULIBALY, Journaliste.

Au titre de l’Assemblée nationale :

  • Monsieur Soahanla Mathias TANKOANO, Avocat ;
  • Monsieur Zoumana WONOGO, Journaliste.

Au titre du Conseil constitutionnel :

  • Madame Sonnontien Eugénie Séraphine YAMEOGO/OUATTARA, Magistrat.

Au titre des associations professionnelles représentatives des médias :

  • Monsieur Abdoulazize BAMOGO, Communicateur ;
  • Monsieur Séni DABO, Journaliste ;
  • Monsieur Ismaël NIGNAN, Technicien de l’audiovisuel. »

Laisser un commentaire