PARTAGER

La région de l’Est du Burkina a subi deux attaques simultanément le 6 septembre 2018 aux environs de 22h. Les postes forestiers de Tankouala dans les communes de Foutouri et de Bartiébougou ont été attaquées. De même, la mairie et la préfecture de Bartiébougou ont été incendiées. On ne compte aucune perte en vie humaine. Mais les dégâts matériels sont considérables selon Abel Lompo, maire de Bartiébougou joint par Radio Burkina.

Laisser un commentaire