La 5e édition du Rebranding Africa Forum (RAF) a ouvert ses portes à Ouagadougou ce 5 octobre 2018. Pour la première tenue en Afrique du forum économique, c’est le thème “Défis et opportunités de l’économie verte en Afrique” qui réuni les participants venus de tous les continents. Cette rencontre qui prend fin le 6 octobre 2018 a vu la présence de leurs excellences le Premier ministre du Niger, Brigi Rafini, et du Burkina Paul Thiéba, du Président Ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo et du Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

C’est au tour du thème: “Défis et opportunités de l’économie verte en Afrique” que la 5e édition du Rebranding Africa Forum (RAF) se tient, pour la première fois en Afrique et à Ouagadougou.

Pour son promoteur Thierry Hot, le RAF a pour ambition de servir de plateforme de rencontres et d’échanges entre les décideurs des secteurs d’activités d’Afrique et d’Europe dans la perspective de favoriser des partenariats gagnants-gagnants qui contribueront au développement du continent africain.

Ainsi donc les participants venus des cinq continents vont échanger pendant deux jours autour du thème. Ce sont environ 500 participants et une trentaine de personnalités de renommée internationale qui s’exprimeront sur ce thème, des perspectives d’investissement, un large réseau connecté, des opportunités de networking et des rencontres d’affaires. On note également la participation du Premier ministre Nigérien, Brigi Rafini représentant le Président du Niger, du Président Ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo et bien entendu du Président du Faso.

Tour à tour, la présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme Audrey Pulvar, le président international islamicc Trade finance Corporation Hani Salem Sonbol, le président de Southbridge Group Donald Kabéruka, le Premier ministre du Niger Brigi Rafini, le Président Ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré ont salué le choix du thème qu’ils trouvent porteur. 

C’est pourquoi le Président du Faso dit fonder l’espoir que les questions inscrites à l’ordre du jour de cette 5e édition du Forum permettent d’assurer une meilleure appropriation des enjeux et défis qui se présentent au continent en matière d’économie verte. Pour le Président Kaboré, l’Afrique, comme les autres continents, fait face à des préoccupations environnementales qui menacent son développement. Des préoccupations qui obligent selon lui les Etats à être en mesure de répondre aux deux enjeux majeurs du 21e siècle, à savoir, protéger l’environnement et contribuer à la vitalité de l’économie nationale à travers la création d’emplois verts décents et la lutte contre la pauvreté.


Il nous faut vaincre notre méfiance vis-à-vis du concept de l’économie verte, afin d’œuvrer ensemble et de manière harmonieuse, pour un développement durable au profit de nos populations” dira le Président. Il assure que pour y parvenir, l’engagement devra être total et devra s’appuyer sur les trois piliers suivants :

  • d’abord une vision où la prospérité économique, la protection de l’environnement et le progrès social sont indissociables ;
  • ensuite l’innovation, comme élément catalyseur d’une croissance économique plus verte et responsable, sobre en carbone ;
  • et enfin des leviers d’actions efficaces, notamment, aux plans politique, juridique et institutionnel afin de provoquer et de consolider de manière irréversible les changements de comportements individuels et collectifs.

La cérémonie inaugurale de la 5ème édition du Rebranding Africa Forum s’est achevée par la remise du Rebranding Africa Governance Leadership Award attribué cette année à SEM Nana Addo Dankwa Akufo-Addo président du Ghana. Cette remise exceptionnelle du prix a été précédée par les pitchs des 3 innovateurs pour l’Innovation Time dont le lauréat sera connu demain lors de la soirée de Gala de remise des Rebranding Africa Awards.

Y Alain Didier Compaoré

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here