Mathias Sorgho garde le maillot jaune mais cède la tunique verte au point à Hermann Keller à l’issue de la 7e étape du Tour du Faso, Orodara- Bobo Dioulasso, courue ce 1er novembre 2018 sur une distance de 122 km avec un circuit de 4 tours dans la ville de Sya. A l’arrivée de cette 7e étape du 31e Tour du Faso, le Belge Timmy De Boes devance Hermann Keller et Ayoub Karrar. C’est 3h00’46” à la vitesse moyenne de 40,494 km/h que les coureurs ont mis pour boucler la distance.

Timmy De Boes s’est montré intrépide à la 7e étape du Tour du Faso courue entre Orodara et Bobo. Il a devancé sur la ligne d’arrivée Hermann Keller et Ayoub Karrar. Les 62 coureurs au départ ont bouclé la distance de 122 km avec circuit de 40 km dans la ville de Bobo en 3h00’46’’ avec une vitesse moyenne de 40,49 km/h.

Une victoire d’étape qui ne change pas grand-chose dans le classement général puisque Mathias Sorgho est toujours le détenteur du maillot de leader à seulement secondes de son poursuivant Sjors Handgraaf.

Néanmoins Matias Sorgho perd un maillot au détriment de Hermann Keller, le maillot vert au point. Ce dernier totalise 105 points contre 99 pour Sorgho. Le maillot rose des points chauds est la propriété incontestée de Seydou Bamogo. Il compte 18 points devant Hermann Keller (14 points) et Paul Daumont (12 points). Paul a d’ailleurs perdu le maillot du plus jeune au profit de de Rick Nobel.

Ainsi, après une nuit à Bobo Dioulasso à la suite d’un transbordement depuis Koudougou où s’est passé le contre la montre par équipe, c’est à Orodara à 75 km de Bobo que les coureurs ont pris le départ de cette 7e étape. Au nombre de 62 c’est à Samaga au km 54 qu’a eu lieu le premier sprint intermédiaire. Il a été enlevé par Hamza Hanssouri suivie de Sebastian Beyer et de Hermann keller.

Après ce sprint intermédiaire, 3 coureurs tentent la fuite. Ils arrivent à distancer de 5, 15 et 20 secondes. Il n’en fallait pas pour que le groupe maillot jaune se lance à leur poursuite et les rattrape au carrefour Banfora-Orodara. Et c’est un peloton groupé qui fait son entrée dans la ville de Sya où un circuit de 4×10 km les attendait. Au premier passage considéré comme le second point chaud de l’étape, l’ordre d’arrivée est composé de Thomas Hartog, de Seydou Bamogo et de Julian Hellmann, le premier maillot jaune du 31e Tour du Faso endossé à Manga.

Le dernier sprint intermédiaire disputé au 3e passage du circuit a été remporté par Ayoub Karrar puis Hermann Keller et Julian Hellmann. Il s’en suit alors le repositionnement dans le peloton pour l’arrivée finale. Un assaut final remporté par le Belge Timmy De Boes qui devance Hermann Keller et Ayoub Karrar.

A l’issue de cette étape, on note 3 coureurs hors délai Micheal Agbugblah, Francis Awusu et Bashiki Abdoul. L’abandon se nomme Mohamed Bouzidi.

La 8e étape, la plus longue de ce 31e Tour du Faso se court le 2 novembre entre Bobo Dioulasso et Boromo sur une distance de 176 km.

Alain Didier Compaoré