L’Union nationale des Supporters des Etalons (UNSE) veut rendre le stade du 4-août “irrespirable” pour les Maurabitounes de la Mauritanie le 22 mars prochain lors du match contre les Étalons. Pour cela, elle a tenu ce vendredi 15 mars une conférence de presse pour appeler à une mobilisation jamais égalée afin de pousser les Étalons à la victoire.

Le vendredi 22 mars prochain sous le coup de 17h au stade du 4-août, les Etalons du Burkina livreront leur 6e et dernier match qualificatif de la CAN Egypte 2019. A cet effet, le 12e homme veut jouer sa partition afin de pousser le Onze national à la victoire contre les Maurabitounes.

Ainsi l’Union nationale des supporters des Etalons qui se dit confiante à la qualification à cette CAN malgré la3e place qu’occupe actuellement le Burkina, appelle tous les fans et l’ensemble du peuple burkinabè à une véritable mobilisation à la hauteur de l’enjeu de la rencontre.

Pour sa part, l’UNSE, à travers sa troupe d’animation est déjà en répétition. “Nous avons l’habitude de donner notre conférence de presse 2 ou 3 jours avant le match. Si cette fois-ci nous l’avons fait si tôt c’est compte tenu de l’enjeu du match. D’autres activités seront menées tout au long de la semaine pour que tout  burkinabè où qu’il soit entende notre message de rassemblement et de mobilisation autour de l’équipe nationale” a laissé entendre le président de l’UNSE, Ablassé Yaméogo.

” Il y aura également des animations radios et télévisons pour passer le message de l’union derrière les Étalons. Le tout sera couronné par une caravane à Ouagadougou le vendredi 22 mars dans la matinée pour inciter les supporters à remplir le stade selon le vice-président de l’UNSE, Adama Ouédraogo Kienfangué.

Déjà l’UNSE  attend également les supporters de la Côte d’Ivoire mais aussi de la sous-région mais et surtout des 12 autres régions du pays.

Le sort du Burkina dépendra des résultats du match entre le Botswana et l’Angola qui se joue à la même heure.

Y. Alain Ddier Compaoré