La fédération burkinabè d’athlétisme a tenu les 6 et 7 juillet 2019 à Ouagadougou ses championnats nationaux 2019. La compétition a réuni plus de 200 athlètes. Elle a été marquée par la qualification de Mariam Bancé pour les jeux africains de Rabat grâce à son chrono de 54″35 aux 400m. 

Ils sont plus de 200 dans toutes les catégories filles et garçons à participer aux championnats nationaux d’athlétisme de l’année 2019. Toutes les épreuves, à savoir 18 chez les hommes et 16 au niveau des dames, se sont été tenues.

Les championnats se sont bien tenus avec plus de satisfactions à en croire le DTN de la FBA. “Nous pouvons dire que nous avons fait un très grand championnat car pour la première fois, sur le plan local, des athlètes ont réalisé des minimas pour les championnats africians. Il s’agit de Bancé Maryam aux 400m avec 22’’42 et aux 200m plats avec une performance de 54’’38. Il y’a  également eu des performances au niveau des cadets filles. Touré Madina  a réalisé 25’’24 au 200 et 12’’50 au 100m” dira Missiri Théophile Sawadogo.

Des performances qui leur ouvrent la porte à la 26e édition du tournoi de la solidarité de Niamey. Une compétition qui se tiendra  du 19 au 21 juillet 2019. Mariam Bancé peut encore décrocher une qualification pour les championnats U20 de la région II.

Il salue les résultats enregistrés chez les enfants qui sont la preuve qu’un travail se fait à la base pour l’amélioration du niveau de l’athlétisme au Burkina.

Ainsi, au 200m U20 homme, Idrissa Comaporé est le vainqueur avec un chrono de 22″32. Il est suivi de Aristide Nikièma avec 22″48 et de Ousmame Baïlou en 22″55.

Au 300m filles, Pélagie Tassembédo s’est classée 1ere avec un temps de 11’57″32. Sontié Kadidiatou en 11’59″46 et Prisca Bado en 12’00″79 complètent le podium. Pendant ce temps au niveau des garçons Robert Zongo se hisse sur la plus haute marche du podium avec un chrono de 9’52″70. Il est rejoint par Souleymane Ouédraogo en 10’02″88 et Mahamadi Kafando en 10’16″03.

Au 5000m hommes Kouraogo Soumïla s’impose en 16’35″20. Abdoulaye Kouanda avec un temps de 16’37″10 et Mathieu Yaogo en 16’40″50 complètent le podium.

En 400m haie dame les lauréats sont Rokia Fofona 1’01″53, Fatoumatou Koala 1’01″79 et Aminata Kaboré, 1’07″37.

Au saut en longueur, Idrissa Compaoré avec son saut de  7,05m est le vainqueur suivi de Oumarou Séré, 6.88m et Khaled Sawadogo en 6.68m.

Au javelot, Edwige Bama est championne grâce à son jet de 37m80. Iréné Bado est vainqueur au 400m avec 52’’84.

« Il y a eu également de grandes performances au niveau des cadettes filles avec Touré Madina qui a réalisé 25’’24 au 200 et 12’’50 au 100 mètres », se réjouit le directeur technique national Missiri Théophile Sawadogo.

En marge de ce championnat, les différents entraîneurs et le DTN ont procédé à la sélection des meilleurs athlètes qui représenteront le Burkina aux championnats U20 séniors au 26e tournoi de la solidarité à Nyamey. C’est à l’issue de ce tournoi que les meilleurs disputeront le championnat U20 de la zone II.

Y. Alain Didier Comaporé