Le Président de l'Alliance burkinabè des Chargeurs et Transporteurs, Amadouba Ouattara ( à d.)

L’Alliance burkinabè des chargeurs et transporteurs (ABC-Trans) a dénoncé la « concurrence déloyale dans le transport du zinc de la mine Nantou Mining avec la société Kanis Logistics » ce jeudi 6 février 2020 à Ouagadougou. Lors d’une conférence de presse, ces acteurs du secteur des transports de minerais, précisément du zinc, ont invité le gouvernement à rompre le contrat de cette société avec ladite mine ; faute de quoi ils comptent « engager des actions fortes ».

Des acteurs du secteur des transports du zinc jugent « très peu coopératif  le P-DG de CIM-METAL GROUP dans sa façon de faire». Promoteur de plusieurs cimenteries dont CIMFASO, CIMASO à Bobo-Dioulasso, de CIMIVOIRE à Abidjan et bientôt d’une autre à Sikasso, le président de l’Alliance burkinabè des Chargeurs, Amadouba Ouattara estime que Inoussa Kanazoé n’a pas besoin de continuer à dégrader leurs conditions de travail.

A en croire Amadouba Ouattara, il est inadmissible que Kanis Logistics membre de GTMB et l’ABC-TRANS signe de nouveau un contrat DAMCO au rabais. « Au lieu du tarif qui était de 30 000 F la tonne, il fait une offre de 24 000F », indique M. Ouattara. Et l’Alliance estime que même si la concurrence doit être libre, « ici il (Kanis Logistic) fait montre d’une position dominante pour désorganiser le secteur ». Mais, dans quel but, s’interroge-t-il ? « Dans le seul dessein funeste d’accaparer des parts de marché qui nous reviennent à nous, petits acteurs des transports. Il n’a vraiment pas besoin de faire cela, mais comme ce sont des gens qui brillent par leur boulimie financière, ils n’ont aucun sentiment », a-t-il lâché.

Par cette conférence, l’Alliance tient  à interpeller les autorités afin qu’elles prennent la mesure de la situation et rompre ce contrat ; faute de quoi, elle envisage «engager des actions fortes ».

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here