Illustration: AIB

Le président élu de la Fédération burkinabè de football (FBF) Lazare Banssé a pris fonction jeudi à Ouagadougou au cours d’une cérémonie de passation de charge présidée par le directeur exécutif de l’Union des fédérations ouest-africaines de football de la zone B (UFOA-B), Boureima Balima, a-t-on constaté.

Lazare Banssé en prenant fonction a tout de suite prôné « le rassemblement et l’union » pour les 4 années qu’il va passer à la tête de la faîtière du football burkinabè.

« Je veux être le président de tous. Je serai le président de tous », a déclaré d’entrée de jeu, le président nouvellement installé Lazare Banssé, poursuivant que « c’est un sentiment de joie, un honneur pour moi aujourd’hui pour pouvoir présider aux destinées de la FBF ».

Il dit mesurer les tâches qui l’attendent et pense « qu’ensemble avec tous les acteurs de notre football, nous allons y arriver. Nous appelons au rassemblement, à l’union pour que nous construisons notre football ensemble pour engranger de grandes victoires, non seulement pour nos clubs mais surtout aussi pour nos Etalons du Burkina. Nous avons besoin  de tout le monde. C’est le premier défi qui m’attend : rassembler, unir ».

A cet effet le président Banssé a mis un comité exécutif de 21 membres pour parvenir à ses objectifs. Il dit n’avoir jamais eu autant de fierté plus qu’aujourd’hui, à être un amoureux du ballon rond. « Je vais travailler à lui donner ses lettres de noblesse, en unissant les acteurs autour des mêmes objectifs, pour donner naissance à une fédération forte, et victorieuse », a-t-il renchérie.

Le nouveau président annonce qu’il n’hésitera pas à faire appel à des personnes venant d’horizons différents, du secteur public ou privé, des entreprises comme des associations pour apporter leur pierre à la « vision ».

La suite sur : AIB

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.