Le premier ministre, Albert Ouédraogo a présidé, ce jeudi 28 juillet 2022, la cérémonie officielle de remise du Prix de l’Excellence de l’Éducation nationale (PEXEN) 2022, à la Salle de Banquets de Ouaga 2000. Cette édition, placée sous le thème : « ensemble, célébrons le mérite pour une école plus résistante », a permis de récompenser au total 108 élèves et 26 enseignants.

Ce sont en tous 108 élèves et 26 enseignants venus des 13 régions du Burkina et issus de toutes les options et séries, qui ont été récompensés dans la matinée de ce jeudi 28 juillet à la Salle des banquets de Ouaga 2000.

Traduisant ses vives félicitations aux lauréats pour les brillantes performances qui ont valu cette distinction en ce jour mémorable, le premier ministre les a exhortés alors à faire en sorte que l’école puisse entretenir en eux la quête perpétuelle de la connaissance. Avant d’ajouter, « vous avez donc ce devoir de mériter durablement la reconnaissance de la nation et cette nation vous regarde car vous êtes désormais des flambeaux qui ne doivent jamais s’éteindre ».

A ce titre, 24 meilleurs élèves ont été primés pour avoir reçu de fortes moyennes enregistrées au Certificat d’Etudes Primaires. Et 29 meilleurs élèves admis au BEPC, au CAP et au BEP ont également été récompensés au post-primaire.

Pour ce qui est du second cycle, 55 meilleurs élèves, admis au BAC général toutes séries confondues et au BAC Pro, ont vu leurs efforts reconnus par le gouvernement. Pour ce faire, ils ont reçu chacun de nombreux lots dont un ordinateur, une médaille, des gadgets et bien d’autres prix remis par les partenaires.

Et comme pour rehausser l’éclat de cette édition de 2022, 26 enseignants du primaire, du post-primaire et du secondaire des 13 régions ont vu leur mérite reconnu en sus des élèves au PEXEN. Ils reçoivent ainsi, des attestations, des motos et dix tonnes de ciment par enseignant.

Autre fait majeur, parmi ces 26 enseignants, deux d’entre eux ont été désignés « Super enseignants de l’année ». Il s’agit de Simone Sawadogo, professeure des écoles dans la région du Centre-est et Moussa Soré, Professeur certifié des lycées dans le Plateau central.

Ils recevront des mains du Président du Faso à Kossyam, le « Prix du Président du Faso » constitué d’une villa de type F3, d’une moto et d’attestations.

Par ailleurs, cette cérémonie de récompense de ce matin a servi de cadre pour décerner des distinctions à 5 enseignants admis à la retraite. Parmi ces récipiendaires du jour, figure l’enseignant émérite, Boukary Sanou âgé de 80 ans, qui confie avoir fait ses premiers os dans l’enseignement en 1963

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.