Le ministre d’Etat Bassolma Bazié veut jouer la carte de la transparence dans le processus d’organisation des concours de la fonction publique.

Entouré de ses proches collaborateurs, Bassolma Bazié est entre autres revenu sur la disparition d’ordinateurs dans son département, la défaillance de la plateforme e-concours, les suspicions de fraudes au cours de cette session 2022.

L’administration des concours et le traitement des données sur la plateforme e-concours ont connus des difficultés.

Il s’agit notamment de l’inscription en ligne qui a eu un impact sur la suite de l’administration des épreuves des concours. Malgré les travaux d’amélioration, la plateforme e-concours ne parvenait pas à déchiffrer toutes les données. Cette contreperformance est due selon les conférenciers au scannage non réussi de certaines copies de composition. Néanmoins, elle ne va pas impacter les résultats finaux ajouteront-ils, le scannage ayant été repris.

11 ordinateurs portables appartenant au ministère de la fonction publique ont disparu. C’est un mystère que Bassolma et ses collaborateurs espèrent élucider avec l’enquête en cours ainsi que la plainte déposée en justice. Les données que contenaient ces ordinateurs concernent les concours antérieurs. Elles n’impactent donc pas les résultats de cette année.

Des rumeurs sur de supposées fraudes circulent et le ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale dément. « Il faut corrompre au moins 100 personnes impliquées dans l’organisation des concours pour parvenir à une fraude…L’administration attend des preuves qui attestent ces fraudes » dira le directeur de cabinet Mohamed Sawadogo.

Enfin, le ministre a ouvert de nouveau le dossier des recrutements sur les mesures nouvelles. Pour le directeur de cabinet, il faudra un audit sur ces concours pour rectifier le tir « Il y a des ministres qui ont fait entrer leurs proches dans la fonction publique, par le truchement de ces concours sur mesures nouvelles » soulignera-t-il.

Les résultats de certains concours sont disponibles depuis ce dimanche. Le ministre Bassolma Bazié et ses collaborateurs promettent un autre bilan dans les jours à venir.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.