Au nombre de 412, la 15e promotion de l’institut Privé de Santé Sainte Edwige a prêté serment ce mardi 17 janvier 2023 à Ouagadougou. C’était lors d’une cérémonie parrainée par le Professeur Général T. Robert Guiguemdé.

Sous le nom de baptême « agents de santé et défi sécuritaire », la promotion par la voix de sa déléguée s’est engagée à travailler « sans discrimination de race, de religion, d’ethnie ni d’affinité politique».

Engagement salué par la directrice de l’institut qui n’a pas manqué d’exhorter les nouveaux diplômés à la rigueur scientifique, à la célébration des pratiques éthiques et déontologiques du métier.

Quant à la question de leur insertion professionnelle qui se complique suite à la suspension des recrutements sur mesures nouvelles depuis quelques mois, la Directrice générale de l’institut a formulé des doléances à l’endroit du ministre de la santé Robert Kargougou. « Nous lançons un cri de cœur à l’ensemble du gouvernement, à jeter un regard attentif sur tous ces diplômés qui ne demandent qu’une seule chose; servir le Burkina Faso » a déclaré Ramata Edwige Ilboudo/Diallo la Directrice générale de l’institut.

Le ministre Robert Kargougouva a rassuré la promotrice de l’établissement de la bonne foi du gouvernement sur la question. « Le gouvernement est très sensible à la question de l’emploi et nous regardons comment on peut améliorer les différents process pour que les jeunes puissent davantage être employés au niveau de la santé » a-t-il dit.
En rappel, l’institut qui existe depuis 18 ans a mis à la disposition de l’état plus de 7000 agents de santé et cadres.

✍️Mohamed Nakanabo (Prestataire)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.