PARTAGER

Dans une dynamique de dialogue et d’un climat apaisé au sein du ministère de l’économie, des finances et du développement, Madame le Ministre Délégué chargé du Budget a rencontré le 20 mai 2016, à la demande de Madame le Ministre de l’économie, des finances et du développement en mission, les responsables du Syndicat Autonome des Agents du Trésor du Burkina (SATB). A la suite de cette première rencontre, le Secrétaire Général du ministère a échangé l’après-midi avec les représentants du Syndicat National des Agents des Finances (SYNAFI). L’objectif de ces concertations avec les partenaires sociaux a été de lever les incompréhensions et rassurer les agents à travers leurs responsables syndicaux de la non mise en cause de leurs acquis.

Avec les responsables du Syndicat Autonome des Agents du Trésor du Burkina (SATB), Madame le Ministre Délégué chargé du Budget a échangé sur des informations relayées à travers les réseaux sociaux et qui portent sur une prétendue mise en cause des acquis des agents du ministère de l’économie, des finances et du développement. Dans un souci d’apaiser le climat social, le message fort partagé avec ces partenaires sociaux a été de réaffirmer la disponibilité au dialogue des premières autorités du département et inviter les agents au calme et à la sérénité en attendant le retour de mission de Madame le Ministre. En outre, le Ministre Délégué a indiqué que dans les prochains jours, les agents constateront un début de solution à l’ensemble de leurs préoccupations.

L’après-midi, les séances de concertation se sont poursuivies par la rencontre avec les responsables du SYNAFI dirigée par le Secrétaire Général. Il convient de préciser qu’avec le SYNAFI, il s’agit de la deuxième rencontre du genre au cours de ce mois de mai 2016. Avec ce syndicat, les échanges ont porté sur l’épineuse question de manque de locaux et les acquis des agents.

Concernant la question de locaux, Monsieur le Secrétaire Général a informé les représentants du SYNAFI que la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique a déjà entamé son déménagement pour rejoindre son siège à Ouaga 2000. Une fois ce déménagement terminé, le bâtiment libéré va accueillir les agents du bâtiment R+4 dont les travaux de remise en l’état pourront démarrer. A propos enfin de la question des acquis et dans le but de lever les incompréhensions, Monsieur le Secrétaire Général a souligné que dans l’entretien accordé au journal l’Evénement, MINEFID ne remet nullement en cause les acquis des agents.

DCPM / MINEFID

Laisser un commentaire