PARTAGER

« Le Service d’information du gouvernement reste l’interface institutionnelle entre les ministères et les partenaires de premier ordre que sont les professionnels des médias » dixit Rémis Fulgance DANDJINOU

Le ministre de la Communication et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance DANDJINOU, a échangé avec les responsables des organes de presse le mardi 12 juillet 2016 à Ouagadougou. Objectifs : exposer les missions du SIG aux responsables des organes de presse, recueillir leurs attentes et solliciter leur accompagnement.

« Après 6 mois à la tête du ministère de la Communication et en ma qualité de porte-parole du gouvernement, je puis vous dire que je mesure le caractère précieux de cet accompagnement », c’est par ces mots que le ministre de la Communication et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance DANDJINOU a introduit sa communication avec les directeurs de rédaction ou les représentants des organes de presse.

Selon Rémis Fulgance DANDJINOU, « cette rencontre se veut être un moment d’échanges entre les responsables d’organes de presse et le Service d’information du gouvernement ».

Les responsables des organes de presse ont apprécié l’initiative du ministre mais ont toutefois déploré la difficulté d’accès aux sources d’information et le problème d’encrage du SIG.

Remis Fulgance DANDJINOU a reconnu que l’accès de l’information n’a pas toujours été chose aisée pour les journalistes des organes de presse sur le terrain en raison de la lourdeur administrative. Et le ministre de la Communication de rassurer que son département travaille à sensibiliser les uns et les autres sur cette question afin que l’information soit accessible en tous lieux et en tout temps. « Le SIG reste l’interface institutionnelle entre les ministères et les partenaires de premier ordre que sont les professionnels des médias »  a-t-il indiqué. Rémis Fulgance DANDJINOU a invité les responsables des médias à recourir au SIG si malgré l’intervention des DCPM, leurs journalistes éprouvent des difficultés à rencontrer la personne ressource. Il a conclu en soulignant qu’un atelier sur l’ancrage institutionnel du SIG a été organisé afin de doter l’institution d’un statut adéquat, d’un budget conséquent et d’un ancrage pour plus d’efficacité. Cette rencontre a également été l’occasion pour le Coordonnateur du SIG, Barnabé KIEMTAREMBOUM de revenir sur les outils que dispose le SIG pour le rayonnement de la communication gouvernementale. Il s’agit entre autres du compte rendu du conseil des ministres, des communiqués, du point de presse, de la chronique du gouvernement, de l’émission dialogue avec le gouvernement et des conférences régionales.

Le Service d’Information du Gouvernement

Laisser un commentaire