PARTAGER

Trois blessés légers du côté des forces de sécurité, le véhicule de patrouille fortement endommagé, c’est le bilan de l’attaque du poste de contrôle de Police de Natiaboani, localité située à 60 kilomètres au sud de Fada N’Gourma.

C’est la deuxième fois que ce poste fait l’objet d’attaque de type terroriste. Si la première avait causé la mort d’un policier, cette seconde a été repoussée. Six assaillants sont arrivés autour de 6H30, sur des engins à deux roues. Ils ont ouvert le feu sur l’équipe de contrôle, avant de s’enfuir dans la forêt.

Malgré l’effet de surprise, l’équipe de contrôle a pu résister et sa république a contraint les assaillants à abandonner certains de leurs matériels, dont la nature n’a pas été précisée. Une opération de ratissage était toujours en cours dans la localité, aux environs de 14H.

Depuis les premières attaques dans la région de l’Est, en février 2018, plusieurs enquêtes ont été ouvertes et selon certaines indiscrétions, les enquêteurs sont sur les bonnes pistes. Alors beaucoup lisent en ces dernières attaques, une stratégie pour brouiller ces pistes ou encore des réactions aux actions des enquêteurs.

Nazé Ouattara

RTB2 Fada

Laisser un commentaire