1 commentaire

  1. Pauvre Burkina, même nos ministres ne savent pas reconnaître la négligence envers le président du Faso

Comments are closed.