Le président de la Fondation Ravi, Salam A. Ouédraogo (au milieu)

La fondation Ravi a annoncé ce mardi 26 novembre 2019 la tenue d’un dîner gala, au cours d’un point de presse. Cette soirée servira de cadre pour lever des fonds en vue de financer le développement du concept « Fast job and food (FJF)». Ce concept, précise son président Salam A. Ouédraogo, permettra « la mise en œuvre progressive mais rapide  de la vision VA, au fin de rendre ma localité Vivable et Agréable ».

« Le projet Fast Job and Food se présente comme une réponse appropriée et adaptée à la situation actuelle de notre pays. Il s’agit d’une solution pouvant assurer l’autosuffisance alimentaire par la production rapide et continue d’un développement  économique social des populations», a lancé Salam A. Ouédraogo, président de la fondation Ravi. Et c’est à la lumière de  «cet important projet» que le dîner gala de levée de fonds a été initié.

La soirée est donc prévue pour ce 1er décembre du côté du SIAO (Pavillon Soleil Levant) pour «soutenir la fondation dans sa dynamique de soutien aux jeunes et femmes» par le biais dudit projet. Lequel projet est d’ailleurs l’accomplissement de la vision de la Fondation.  Cette vision est celle de créer un environnement « Vivable et Agréable ». Et pour y parvenir, précise M. Ouédraogo, « la fondation Ravi ambitionne investir dans le capital humain en vue de développer d’abord l’homme, ensuite la cité et sa localité».

«La 1re phase permettra créer 500 entreprises avec plus de 10.000 emplois»

Le développement tant recherché par la Fondation Ravi est axé sur une cinquantaine de secteurs d’activités. Il s’agit entre autres, de l’agriculture, de l’élevage, de la pisciculture, de l’énergie renouvelable et de la recherche de l’innovation. Pour le président Salam A. Ouédraogo, la phase de lancement de ces secteurs d’activités démarre en décembre 2019. Et celle-ci permettra de créer 500 entreprises avec plus de 10.000 emplois.

Pour ce qui est du concept «Fast Job and Food», le président de la Fondation a rassuré de la faisabilité de sa mise en oeuvre en moins de 4 mois de mise. Pour peu qu’il soit accompagné, d’où l’initiative de ce dîner gala, ajoute-t-il. « Nous lançons cet appel à tous ceux-là qui comprennent la vision que nous sommes ouverts à d’autres formes de contributions(donations) de sorte que la vision se déploie dans les localités », a-t-il poursuivi.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here