Le ministère des Sports et des Loisirs a perpétué à la tradition cette année en distinguant 99 sportifs, dirigeants et promoteurs des sports et loisirs ce lundi 23 décembre 2019 au stade du 4-août de Ouagadougou. Une reconnaissance de l’Etat qui sonne comme une invite à redoubler d’effort dans la politique nationale de sport au Burkina Faso.

Pour leur abnégation à faire du Burkina Faso une Nation sportive, pour leur engagement dans la promotion, la pratique, et l’encadrement, ils ont reçu la reconnaissance de l’Etat. Eux, ce sont les 99 récipiendaires du ministère des Sports et des Loisirs au titre des décorations de l’année 2019. Il s’agit de deux médaillés dans l’ordre national, 8 dans l’ordre du mérite burkinabè et 89 dans l’ordre  du mérite, de la jeunesse et des sports. A ce niveau on note 8 promoteurs dont un officier et 8 chevaliers, 51 promoteurs avec agrafe de dirigeant  3 officiers et 48 chevaliers.

Pour le ministre des Sports et des Loisirs Daouda Azoupiou, cette cérémonie relève d’une double dimension au point de vue de sa signification, celle d’une dimension festive mais également une fonction pédagogique. « L’insigne que vous portez désormais vous devez être fiers » dira le ministre, « mais vous devez prendre la mesure de ce qu’elle signifie en vous montrant digne d’avoir été désigné et digne de la porter » poursuit-il. Il a ainsi félicité les lauréats et les a exhortés à redoubler d’effort car dit-il « au-delà de la satisfaction morale du devoir accompli et des services rendus, la décoration est toujours une invite à mieux faire et être une source d’inspiration pour les autres. » Pour terminer le ministre Azoupiou a engagé les acteurs du sport de définir leurs objectifs et actions respectives en cohérence avec les grandes orientations de ce référentiel qu’est l’année olympique  2020.

Parmi les heureux récipiendaires du soir, Raymond Georges Marshall, ancien président de l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO), ancien président de l’UNSE. « C’est vraiment une insigne honneur pour moi, car cette décoration vient au moment où je l’attendais le moins. Je remercie le ministre des Sports et toutes ces personnes qui ont pensé que j’ai d’une manière ou une autre contribué à la formation et à la promotion du sport au Burkina. Je leur dit merci » a confié le néo-officier de l’Ordre national. Il dit dédié sa médaille, à son club l’EFO, à sa famille « qui en a souffert » et à tous les supporteurs et sportifs du Burkina Faso.

Le ministère des Sport a également reconnu le rôle combien important que jouent les journalistes dans la promotion du Sport burkinabè. C’est pourquoi, Hamed Junior Zongo du quotidien Aujourdh’ui au Faso  et Salifou Guigma de Horizon FM, ont été faits chevaliers de l’ordre national. Pour le vice-président de l’AJSB Salifou Guigma, c’est un honneur fait à sa modeste personne mais aussi et surtout aux journalistes sportifs. « En même temps c’est une invite à mieux faire dans la promotion du sport national » a laissé entendre le lauréat.

A l’occasion de la cérémonie, 12 agents du ministère des Sports admis à faire valoir leurs droits à la retraite ont été distingués par le ministère.

Y. Alain Didier Compaoré

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here