PARTAGER

Abdoul Aziz Nikièma de l’USFA a remporté ce dimanche 8 avril 2018 à Ouagadougou la 2e édition du grand prix cycliste du quotidien Aujourd’hui au Faso. Il a bouclé les 110 km en 2h46’07 » à la vitesse moyenne de 39,731 km/h. Il franchit la ligne d’arrivée sur l’Av. Charles de Gaulle, en sprint devant Seydou Bamogo de Tan Aliz.

Aziz Nikièma est véritablement intraitable sur l’Av. Charles De Gaulle de Ouagadougou. Trois fois de suite, il a remporté tous les grands prix organisés sur cette Avenue en 2018. La dernière en date est celui du quotidien « Aujourd’hui au Faso ». Parmi les 62 coureurs venus des 14 clubs de Bobo-Dioulasso, Koudougou, Pouytenga, Ouagadougou et Ziniaré, le caporal Aziz a bouclé les 110 km en sprint devant Seydou Bamogo et Noufou Minoungou. Le circuit de 110 km à parcourir 25×4.4km a été bouclé en 2h46’07 » à la vitesse moyenne de 39,731 km/h.

Aziz Nikièma remporte ainsi le trophée, le maillot jaune du vainqueur et la somme de 170 000 FCFA. Tous les dix premiers de la compétition ont été primés.

Seydou Zagré directeur de cabinet du Président du Faso

Pour Seydou Zagré directeur de cabinet du Président du Faso qui a représenté le Président, le mariage entre le sport et la presse est un mariage heureux. C’est pourquoi il souhaite que la presse continue à aider les sportifs dans toutes les disciplines et continuer à écrire les belles pages de l’histoire du sport burkinabè. Il dit avoir également assisté à une belle course.

Pour le promoteur du grand prix, Dieudonné Zoungrana, directeur de publication de Aujourd’hui au Faso, un média a un rôle social. « C’est notre participation à la vie associative et sportive en ces temps troubles où le vivre ensemble n’a plus sa place à cause des attentats. » Il dit également vouloir à travers ce grand prix cycliste encourager le cyclisme qui est l’une des disciplines qui fait briller le Burkina à l’extérieur et mettre en jambe les coureurs sélectionnés pour le tour du Togo.

Dieudonné Zoungrana
promoteur du grand prix aujourd’hui au Faso

Pour cette 2e édition, le parrain n’était autre que le président de l’Assemblée nationale Bala Sakandé représenté par le député Moussa Zerbo. Il y avait également sur la tribune le chef de file de l’opposition Zéphirin Diabré.

Y. Alain Didier Compaoré

Laisser un commentaire