PARTAGER

Le nouveau directeur général des Editions Sidwaya a été officiellement installé dans ses fonctions, le vendredi 02 mars 2018 au siège du « journal de tous les Burkinabè ». Mahamadi Tiégna remplace à ce poste Rabankhi Abou-Bâkr Zida. 

02 mars 2018 a été une journée particulière pour les agents des Editions Sidwaya. Ce jour, Mahamadi Tiégna a pris officiellement les rênes de la « Maison commune », pour trois ans.

Son prédécesseur, Rabankhi Abou-Bâkr Zida, qui a passé six ans à la tête de Sidwaya, a dit partir la conscience tranquille, avec le sentiment du devoir accompli.  A son actif, il faut inscrire plusieurs réalisations, dont la construction du bâtiment pour abriter l’imprimerie de Bobo-Dioulasso, le développement du Sidwaya mobile et numérique, l’acquisition de nouveaux véhicules et de matériels informatiques et rédactionnels.

Sous l’égide de M. Zida, les Editions Sidwaya ont eu un groupe électrogène de 440 KWA, régularisé et payé la pension des agents retraités dont le nombre d’années de cotisation était insuffisant pour en bénéficier.  « Je n’ai certainement pas été parfait, mais je puis vous assurer que j’ai fait de mon mieux », a indiqué le DG sortant. Il a traduit sa reconnaissance à l’ensemble de ses anciens collaborateurs, qu’il a exhortés à bien vouloir accompagner M. Tiégna. M. Zida a loué le dévouement, la loyauté, la disponibilité, l’abnégation et le sens élevé des responsabilités de son successeur qui, à son tour, lui a rendu un vibrant hommage.

« Aucun pas sans vous »

Mahamadi Tiégna a déclaré commencer ce « combat titanesque (…) en pleine confiance ». D’abord, en la qualité de ses collaborateurs, ensuite à l’appui des autorités et enfin, à son projet de candidature. Le DG compte accomplir sa mission avec « mesure et rigueur, qui friseront souvent l’ingratitude, mais jamais la vengeance, ni la méchanceté inutile ».

« Tout ce qui sera fait, le sera dans le sens du bien de Sidwaya», a soutenu M. Tiégna. Il a donné un aperçu de ses priorités. Il s’agira de doter les Editions Sidwaya d’une rotative pour moderniser et dynamiser son imprimerie, de soutenir le processus de passage à la société d’Etat et d’assurer la formation continue des agents.

Mahamadi Tiégna entend donner à Sidwaya une dimension sous régionale, poursuivre le processus de régionalisation et d’adaptation aux TIC. Les défis sont énormes, a-t-il reconnu. C’est pourquoi, le DG de Sidwaya a sollicité l’appui des partenaires techniques et financiers et des syndicats, « considérés parfois à tort comme des empêcheurs de tourner en rond ».

D’ores et déjà, il a invité à l’union sacrée pour l’édification de la « Maison commune ». « Je ne ferai aucun pas sans vous, car, la marche sera commune et solidaire, et non individuelle et individualiste. (…) Mon crédo, c’est ensemble que nous relèverons avec succès, les défis du moment», a clamé M. Tiégna.

Le Président du conseil d’administration (PCA) des Editions Sidwaya, Victorien Aimar Sawadogo a félicité le nouveau DG pour sa nomination à la tête du « journal de tous les Burkinabè » et lui a rassuré du soutien constant de la hiérarchie. Il a exhorté le personnel à faire de même. Car, « il y a pleins de défis à relever, donc il faut beaucoup d’engagements ».

Djakaridia SIRIBIE

source: Sidwaya

Laisser un commentaire