PARTAGER

Deux morts dont un soldat du 22è régiment d’infanterie commando de Gaoua, Ousmane Issoufi. C’est le bilan de l’attaque survenue ce lundi 29 mai 2017 à Galgouli, un village de Kampti situé dans la région du Sud-ouest. Le drame fait suite à un braquage de boutique par des individus inconnus surpris par une patrouille militaire.

L’attaque a été menée par trois individus non encore identifiés. Selon une source sécuritaire, c’est une patrouille composée de militaires qui sécurisaient la frontière du Burkina avec la Côte d’Ivoire qui a été la cible de l’attaque. En effet, elle est tombée dans la nuit du lundi 29 au mardi 30 mai 2017 aux environs de 19h « inopinément » sur le braquage d’une boutique à Galgouli, village de la province du Poni par des bandits armés de kalachnikov.

Selon toujours notre source, les braqueurs ont tué le commerçant  avant de se retrouver nez à nez avec la patrouille. Surpris par la présence des forces de défense, les bandits ont donc ouvert le feu sur le véhicule de la patrouille touchant mortellement l’un des militaires. Ils ont  ensuite pris la fuite laissant derrière eux deux motos transportées à la gendarmerie de Kampti.

La victime, Ousmane Issoufi est un soldat de 2e classe appartenant au 22è régiment d’infanterie commando de Gaoua.  Le corps du soldat a été évacué à la morgue du centre hospitalier régional de Gaoua. L’inhumation est prévue ce mercredi 31 mai 2017 dans la cité de Bafuji.

Théodore Zoubga

RTB2 Sud-ouest

Laisser un commentaire