PARTAGER

Préjuce Nacoulma, l’attaquant des Etalons, le néo sociétaire du FC Nantes (ligue 1 France) a été présenté à la presse française ce mardi 14 février à la Jonelière. L’international Burkinabè dit vouloir s’adapter le plus vite possible si l’entraîneur lui donne sa chance.

Après avoir résilié son contrat avec Kayserispor (D1 turque) avant d’aller à la CAN, l’international Burkinabè a rejoint le FC Nantes. Nous vous proposons les propos de l’attaquant face à la presse ce mardi 14 février 2017.

Pourquoi changer de club au mercato d’hiver ?

Quand on a l’occasion de jouer dans le championnat de France, avec des gens qui veulent vraiment de toi, pourquoi ne pas le faire ? Ce sont deux championnats différents. La Turquie commence à vouloir monter alors que la France est médiatisée. J’avais déjà fait trois ans là-bas, je voulais changer d’air. Je vais essayer de m’adapter le plus vite possible, d’aider les coéquipiers et le coach qui m’a fait confiance.

Que connaissez-vous du FC Nantes ?

Quand vous communiquez avec un coach qui veut vraiment de vous, vous n’avez pas d’autre choix que de venir. Je me suis un peu renseigné pour savoir comment était le club. J’ai vu qu’il avait un beau palmarès, le coach me voulait. C’est à moi de travailler. Je ne suis pas un Messi ou Ronaldo. À moi de prouver au coach qu’il n’a pas eu tort de me faire venir.

Quel est votre profil ?

Je préfère ne pas me qualifier, ce sera à vous de juger. Le coach saura commet m’utiliser. À la CAN, j’ai joué beaucoup de positions. Je peux jouer partout devant. Un joueur offensif doit être polyvalent. Je ne vais pas vous promettre de marquer 20 buts, l’objectif c’est l’équipe.

Avez-vous regardé le match de dimanche FCN – OM ?

J’ai apprécié le public et le fond de jeu de l’équipe. L’équipe était agressive, ça prouve qu’elle veut jouer. Ça m’a tapé dans l’œil. Ils ont beaucoup joué au ballon, ils ont été 10 fois meilleurs. On a un très bel effectif. Je ne suis pas là pour regarder la ville de Nantes. Le public a été fantastique.

Laisser un commentaire