PARTAGER

Les VADS (Volontaires adjoints de sécurité) de Bobo-Dioulasso sont en grève ce lundi 13 février 2017. A travers cette manifestation, ils interpellent les autorités sur le non-respect du contrat qui régit leur existence. Ce mouvement des VADS a perturbée la circulation routière dans la ville de Sya ce lundi.

Les VADS se plaignent du non-respect de certaines dispositions de leur contrat de travail. « Dans notre contrat, le Volontaire national a droit à une protection sociale en matière d’accident de travail et de maladie professionnelle. Nous avons travaillé pendant 3 ans. Certains d’entre nous ont été victimes d’accident et n’ont pas été pris en charge. D’autres ont été carrément invalidés, ils ne peuvent plus travailler. Lorsque le Commissariat a été brulé, 2 éléments ont eu leurs motos brulées », égraine Ousséni Bazongo, Délégué des VADS.

Ousséni Bazongo, Délégué des VADS

Ce lundi 13 février, les VADS avaient décidé de se rendre au Gouvernorat de la région des Hauts-Bassins pour exprimer leur inquiétude.

« Il y a une délégation qui a été à Ouagadougou pour rencontrer le Ministre afin de discuter de la situation que nous vivons. Cette délégation n’arrive pas à joindre le Ministre et nous sommes inquiets ! Nous voulons seulement que le Gouverneur dise au Ministre de rencontrer notre délégation pour discuter de la situation… », explique Ousséni Bazongo, Délégué des VADS.

N’ayant pas d’autorisation pour manifester, ils n’auront pas accès au Gouverneur. Ils seront plutôt stoppés par les forces de l’ordre, leurs collaborateurs !

 

 

Laisser un commentaire