PARTAGER

Dans la nuit du 13 août 2017, le café-restaurant Aziz Istanbul situé à Ouagadougou sur l’avenue Kwamé N’Krumah a été la cible d’une attaque perpétrée par des individus armés non encore identifiés. De source officielle, cette attaque a malheureusement coûté la vie à dix-huit (18) personnes, en plus des deux (02) présumés terroristes abattus par les forces de sécurité. Elle a également occasionné une vingtaine de blessés.

En ces moments de vive douleur pour les parents des victimes et pour la nation toute entière, le MBDHP présente ses condoléances les plus attristées aux familles et amis des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Un peu plus d’une année et demie après les attaques du Cappucino et du Splendid Hôtel, cette énième attaque barbare et lâche vient nous rappeler que la lutte contre le terrorisme constitue un combat de longue haleine qui appelle l’implication de toutes et de tous.

C’est le lieu pour le MBDHP de saluer le courage et l’abnégation soutenue des éléments des forces de défense et de sécurité qui, au péril de leurs vies, se positionnent en première ligne de ce combat.

Par ailleurs, il convient de souligner que, malheureusement, cette seconde attaque terroriste survenue sur l’avenue Kwamé N’Krumah en moins de deux (02) ans et suivant le même mode opératoire, met à nu les failles de notre système sécuritaire. En effet, durant ces deux dernières années, les attaques terroristes se sont multipliées dans le pays, endeuillant de nombreuses familles et plongeant ainsi des millions de burkinabè dans une insécurité jamais égalée. Une telle situation, qui constitue une atteinte au droit à la sécurité des Burkinabè, commande du gouvernement, principal garant des droits humains, la mise en œuvre d’une politique, ainsi que des actions plus efficaces de protection des personnes et de sécurisation de leurs biens.

En conséquence de ce qui précède, le MBDHP :

  • condamne fermement l’attaque terroriste du 13 août 2017, ainsi que celles perpétrées précédemment ;
  • présente ses condoléances aux familles des victimes de ces différentes attaques et souhaite un prompt rétablissement à l’ensemble des personnes blessées ;
  • salue le courage et le sens élevé du sacrifice de nos forces de défense et de sécurité qui assurent au risque de leurs vies et avec professionnalisme, la sécurité des citoyens ;
  • invite instamment l’Etat à prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir de façon effective la sécurité des citoyens, en améliorant la qualité des équipements et la formation de nos forces de défense et de sécurité pour faire face à ce nouveau défi.

Fait à Ouagadougou, le 14 août 2017

Le Comité exécutif national

Laisser un commentaire