PARTAGER

Zinkoté SOME est une compétitrice engagée en sport traditionnel à l’occasion de la semaine nationale de la Culture Bobo 2016. Elle pratique le tir à l’arc. La compétition dans cette discipline débute le jeudi 31 mars 2016. Zinkoté espère franchir sans ambages les phases de poules.

Pour sa 2e participation à la SNC, Zinkoté est fière de représenter son village Babora, dans la commune rurale de Koper (région du Sud-ouest). A la faveur de cette 18e édition de la biennale culturelle, elle exhorte la gent féminine à promouvoir la culture burkinabè en exerçant le tir à l’arc.

Zinkoté SOME,
Zinkoté SOME, l’archère de Babora

Cette dame fourbit ses armes et bichonne. « Je m’exerce au tir à l’arc depuis l’enfance », confie Zinkoté SOME. « Au départ, les hommes ne voulaient pas que les femmes pratiquent le tir-à-l’arc. Nous avons estimé que nous étions capables de le faire. Nous avons donc commencé à fabriquer nos arcs et commencé à nous exercer », explique-t-elle.

Aujourd’hui, c’est une tradition et un savoir-faire ancestral populaire du pays dagara que l’archère de Babora souhaite perpétuer auprès des femmes et jeunes filles.

10 régions sont représentées dans la discipline tir à l’arc à cette 18e édition de la Semaine Nationale de la Culture. La discipline comprend 3 poules : la poule jeunes garçons, la poule adultes hommes et la poule adultes dames.

Les compétitions du volet sport traditionnel de la SNC démarrent ce lundi 28 mars. Les éliminatoires dans la discipline tir à l’arc sont prévues pour le 30 mars et les finales le 31 mars.

Aboubakar SANFO avec Bangba David KAFANDO

Laisser un commentaire