PARTAGER

En assemblée générale, la Coordination nationale des Syndicats de l’Education (CNSE) a fait la restitution du protocole d’accord signé entre les syndicats de l’Education et le gouvernement à ses militants ce lundi 29 janvier 2018, à Ouagadougou. L’objectif est de permettre à ses militants à la base de  mieux s’imprégner des acquis  engrangés après les 4 mois de lutte.

La Coordination nationale des Syndicats de l’Education (CNSE) a restitué à ses militants le protocole d’accord signé entre elle et le gouvernement, ce lundi 29 janvier à la Bourse de Travail de Ouagadougou.  A cette occasion, elle en a profité livrer en intégralité le contenu des acquis qui se résument entre autres à l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants, mais surtout à la réforme du système éducatif.

S’agissant de l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants, le Coordonnateur a signifié qu’en attendant l’aboutissement de ce processus, le gouvernement s’est engagé:«

  • à octroyer une bonification d’un échelon à tout le personnel du MENA pour compter du 1er janvier 2018,  avec constatation de l’effet financier à partir du 30 septembre 2018.
  • l’allocation d’au moins 30% du budget national au secteur de l’éducation,
  • l’octroi d’un trousseau pédagogique à tous les enseignants à chaque début de rentrée.
  • la prise des mesures nécessaires pour une application efficiente du système LMD;
  • le respect des effectifs dans les classes en tenant compte des normes internationales».
  • Les militants des structures syndicales de l’Education mobilisés à la Bourse du Travail de Ouagadougou

Pour ce qui est de la revalorisation de la fonction enseignante, le protocole fait état de l’engagement du gouvernement à améliorer les indemnités et à gérer les dossiers de carrières du personnel de l’Education et de la Recherche.

«effectivité de la gratuité de l’éducation de base»

A ce titre, «le gouvernement s’engage à améliorer l’indemnité spéciale de logement pour le personnel enseignant en classe et le personnel d’encadrement sur le terrain» , a-t-il ajouté.

En outre, il a souligné que le gouvernement s’ est engagé à «harmoniser l’indemnité de logement du conseiller pédagogique de l’enseignement secondaire (PC) avec celle de la catégorie PB», « à apurer les retards d’avancements et de reclassements de 2016 dans un délai de 2 mois à compter de la date de signature du présent protocole» et « à assurer le mandatement des nouveaux agents au plus tard un mois après la date de leur prise de service».

Signalons que ces négociations ont porté sur 4 points parmi lesquels figure aussi l’amélioration de l’accès à l’éducation à travers la construction et l’équipement d’infrastructures éducatives, l’effectivité de la gratuité de l’éducation de base, le développement de l’éducation préscolaire.

En attendant la mise en oeuvre de ce protocole, Windyam Zongo a rassuré  que la CNSE a levé son mot de grève et travaillera de concert avec le gouvernement de sorte que «tout soit rattrapé dans les jours à venir ».

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

 

Laisser un commentaire