PARTAGER

 Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) tient  les 5 et 6 mai prochains au Palais des Sports de Ouaga 2000 son 7e congrès ordinaire. Ce congrès qui s’annonce inclusif est une démonstration de l’unité au sein du parti pour les futures victoires électorales. Une conviction qu’a partagé Eddie Hyacinthe Komboïgo président du parti lors du point de presse de ce 16 mars à Ouagadougou.

« Le congrès qui s’annonce sera pour nous l’occasion de démontrer l’unité du parti en marche vers la victoire avec grand V » a dit Eddie Hyacinthe Komboïgo président du CDP. C’est la substance de la conférence de presse tenue par le parti en prélude à son 7e congrès ordinaire des 5 et 6 mai prochains. Une rencontre qui permettra à l’ex parti au pouvoir de se choisir un nouveau bureau politique national chapeauté par un président.

Pour le président Eddie Komboïgo, l’objectif de cette conférence de presse est de réaffirmer leur unité et leur engagement à réussir le congrès. « C’est également » dit-il l’occasion de rappeler leur détermination à lutter aux côtés de la population pour lui offrir « un bien être » dans le pays. Il lance donc un appel à l’ensemble des militants du parti à s’y conformer et à s’engager, afin de permettre aux militants qui sommeillent encore et à ceux qui ont quitté le navire ou qui sont déçus de pouvoir revenir. « Les portes du CDP sont ouvertes » a affirmé.

Tout en dénonçant la situation socio-économique et sécuritaire du pays due à l’incapacité du pouvoir actuel d’y faire face,  le CDP dit avoir la solution à tous ces maux. C’est pourquoi Eddie Komboïgo demande la confiance aux électeurs en 2020 afin de tourner la page de l’insécurité, du chômage, des maladies, des injustices de toutes formes mais aussi contre la faim. Mais avant, il exhorte la population des villages, des villes et des campagnes à renouveler leur confiance au parti en participant au 7e congrès à venir.

Y. Alain Didier Compaoré   

 

Laisser un commentaire